Skip to content

Suivre ou contacter Aromathésia !

Stop aux brûlures d’estomac !

12 juillet 2013 | pas de commentaire | Huiles essentielles

Les brûlure d’estomac sont dues à une inflammation de la muqueuse de l’estomac et/ou à une remontée des sucs gastriques dans l’œsophage (reflux gastro-œsophagien). Résultat : Une sensation douloureuse de brûlure au niveau du sternum qui se manifeste le plus souvent après un repas copieux.

L’huile essentielle qu’il vous faut :

L’huile essentielle de menthe poivrée

Antispasmodique et légèrement anesthésiante, elle soulage efficacement les douleurs d’estomac. De plus, elle régule l’ensemble de la sphère digestive, en stimulant l’activité des différents organes. Mais attention, elle est contre-indiquée pendant toute la durée de la grossesse et de l’allaitement.

Une autre huile essentielle efficace : L’huile essentielle de basilic exotique.

Domaines d’application

Par voie externe :

  • Diluez 1 goutte d’HE de Menthe poivrée dans une cuillère a café d’huile végétale. Massez le plexus solaire et le ventre.

Par voie interne :

  • Diluez 1 goutte d’HE de Menthe poivrée dans une cuillère à café de miel et laissez fondre en bouche après le repas. À renouvelez après chaque repas pendant maximum 10 jours.

l’HE de Menthe poivrée
chez www.vitalibio.com

Attention, cette huile essentielle est contre-indiquée pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de trois ans, les personnes âgées et les personnes ayant des antécédents d’ulcères, ou suivant un traitement médicamenteux lourd.

Encore + de conseils

– Si les douleurs sont vraiment intenses et persistent, n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui pourra vous prescrire un traitement adapté.

– Évitez de faire des repas copieux et de manger trop gras.

– Mangez lentement en prenant garde à bien mâcher afin de facoliter le travail de l’estomac.

– Oubliez l’alcool, le café, les épices… qui augmentent la production de sucs gastriques. ou, au moins, réduisez votre consommation.

– Le stress peut également êre déclencheur : apprenez à vous détendre ! Mais attention, évitez la position allongée dans les 2 heures qui suivent le repas.

Partager cet article

  • Twitter

Article similaire

Aucun article similaire.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaire.